lundi 29 août 2005

Pérou 03

D'abord le plein de photos mis a jour sur le blog :
http://spaces.msn.com/members/troubadourcoquelicot/

Arrivée Mims + Pachacamac
San Jose de Casta et Marcahuasi
Voyage a fond de cale - Bus Chosica/Tarma
Tarma perle des Andes

Sinon quoi dire de plus si ce n'est la folklorique expérience d'un voyage a moitie prix a fond de cale de bus...
Sinon repos après les dures journées précédentes. Désolé pour le résumé, mais franchement pas grand chose a dire. Bisous

samedi 27 août 2005

Pérou 02

Vous avez déjà courut après un bus vous ? Par amour, oui... par volonté propre, aussi... par pur jogging, ca existe... Mais moi je vous parle de courir après un bus péruvien conduit par un clone de Schumacher parce que votre exquise copine a oublié un sac a dos contenant son Passeport, une partie de la tune, l'appareil photo digital pourri acheté a carrouf et MON JUKEBOX MP3 !!!
Bref, COURS FOREST...
Je grimpe, hors d'haleine, dans le bus suivant lui ordonne de suivre le précédent (ce qu'il fait, à mes grands yeux éberlués)... Course poursuite pour finalement arriver dans le bus ou évidemment il ne reste que poussière du sac à dos jadis si joli ! Un petit écolier s'est barré avec me dis le conducteur en faisant tout son possible pour retrouver (et croquer) le petit écolier de mes deux dans les vieilles rues de Chosica ! Niet, on ne le retrouvera jamais... Téléphone, banque, ambassade... NPPT* : prévoir une fille dans l'équipe pour renouveau de sensation...
Bref au final tout va bien... on a fait la déclaration de vol (et pas de perte) a la police local (qui ose me demander mon passeport a la sortie du commissariat) et on a passer qqs jours tranquillou dans les montagne a faire des rando a 4000, a se faire cuire le visage aux ardents rayons divins, et a se faire péter le bide de riz pour trois francs six sous... ajoutez a ca un matelas qui ressemble plus a celui d'un fakir que d'un européen, un coq qui joue les chef d'orchestre avec son ami le chien et son autre amie l'âne a trois heure du matin et vous aurez sans doute une jolie toile de fond de mes reves passes... sans oublie la perte consécutive du lonely planet Pérou...
Maman ne pleurs pas...

Quoi dire de plus si ce n'est l'énorme bonheur (même si je ne l’ai pas fait ressortir dans ces qqs premières lignes) que c'est de me voir rejoindre par Milena qui enjolive chacun de mes jours d'un sourire épicurien ! Je ne donnerai pas plus de détail sur le reste car il n'y en a pas a donner pour le moment... si ce n'est que San Pedro de Casta est le village paumé de chez paumé et que les hommes ne s'adressent pas aux femmes mais aux autres congénères couillus, nom de Zeus, comme dirai mon oncle !

Bien à vous.

Le jeune homme et sa jeune femme.

*Note pour plus tard

mercredi 17 août 2005

Pérou 01

126h de bus... Vous en sortiriez comment vous ? En vrac ?
On a roulé la nuit, le jour, la nuit, le jour, la nuit... Bien sur on a eu des petits pépins. On a crevé un pneu, eu qqs soucis de moteurs, dû pousser le bus pour le faire démarrer à 2h du mat' et écumer des contrôles de police au beau milieu de la nuit... mais au moins l'humeur était au rendez-vous... enfin du moins sur la fin... parce que c'est vrai qu'au début la grosse au milieu du bus qui chantait a tue-tête qd tout le monde dormait, j'ai faillit la buter, mais bon les jours passent, on sympathise, on est tous dans la même galère, des liens se créent. Alors on rigole, on s'approprie le bus, on prend des photos...
Puis un beau matin, vers 5h, on débarque à destination et j'avoue que pendant un moment j'avais oublié qu'il y avait une destination... je pensais qu'on allait finir par rouler éternellement en bus, sans jamais s'arrêter, sans jamais savoir où on allait (ouais Steph elle déchire ta métaphore !!!), bref, on a fini tous un peu lobotomisé... lobotomisé oui, mais en pleine forme !
Charo et Alain sont venus me chercher avec le frère de Charo. Les pauvres, dire que je les ai fait tomber du lit a 5h du mat'... Tendres retrouvailles. Je n'arrive pas à croire que je n'ai pas vu mon oncle et ma tante depuis dix ans, ils sont les mêmes que dans ma mémoire... Ah... le temps qui passe... boum ! grosse claque, mon cousin de 2 ans et ma cousine de 6 en ont 10 plus aussi ! Merde ! Impressionnant ! Mais alors... ça veut dire que je vieillis ??? Bouarf, la belle boutade ! Impossible, je me sens pas plus vieux qu'il y a douze ans ! Centre, Miraflores, Chorillos, les boutiques d'artisanats, ils m'emmènent à la découverte d'un nouveau monde. Pisco Sour, Cusqueña, Pilsen, Cristal... tout à réapprendre en matière d'alcool et de bière !!! C'est bien ma veine, moi qui voulait m'arrêter.

La soif de culture me tuera !

Voilà, j'y suis enfin au Pérou... nous verrons bien s'il mérite l'expression. À présent je suis en attente, car la suite ne se passera plus seul mais à deux ? Hein ? Quoi ! À deux ?! Ben ouais mon petit gars, à deux, Miléna me rejoint pour continuer l'aventure...
Suite au prochain numéro ;)

samedi 6 août 2005

Venezuela 08

Depuis San José... avance rapide...

Retour Mérida, temps passé avec les qqs potes rencontrés sur place, théâtre vénézuélien underground dans les sous-sols désafectés du théâtre Tulio Febres Codera, au revoir à tous, bus de nuit pour Valencia, bus au petit matin pour Tucacas, visite des cayos (petits ilots) paradisiaques, hésitation pour dormir sur el Cayo Sombrero que je ne trouve pas si paradisiaque que ça, bus le soir pour Coro, et arrivé chez Angel et Fred.


Resituation.
Fred m'a fait faire un tour la dernière fois que je suis venu à Coro, il travaille avec Éric, le propriétaire de la posada où je logeais. Angel je l'ai rencontré accompagnée de ses parents qui venaient la voir au Venezuela pdt le tour des Llanos. Angel et Fred sont ensemble et ont acheté une posada qu'ils retapent à Coro. Le monde est petit. Je suis donc là après avoir proposé à Angle de venir les aider à donner un coup de main (modeste) à leur chantier. Antonio, s'occupe des plafonds, Miguel des sols, Giovanni de la maçonnerie et Onni fait l'aidant... moi je pioche, je travaille de la pelle, je blanchi les murs, j'aide aussi bien que je peux, et je mange beaucoup trop :p (Angel est une cuisinière impressionnante) ! Maintenant que la semaine est terminé, j'ai dis au revoir a chacun des ouvriers... je me suis offert le plaisir d'une petite séance de photos avec eux, et je leur tends les photos que j'ai fait développer à chacun. Onni, le voyou, m'offre la croix en pendentif que sa mère lui à offerte il y a 15 ans... L'émotion est là. Demain soir je prends le bus pour Caracas, et après demain matin pour Lima... ça va durer 4 jours, ça va être l'enfer... et puis et puis... on verra bien. Prochain mail donc...


Pérou 01

Photos Venezuela

http://picasaweb.google.com/AmDuSud05/Venezuela