jeudi 18 septembre 2008

Japon 48

Et le départ approche.

Ces derniers jours ont vu la fin de notre cursus scolaire se terminer, plusieurs petits boulots pour la TV se réaliser, et surtout une grosse préparation pour notre départ dans la nature.

Après un an, voilà que nous raccrochons nos cartables et que nous rangeons au fond d'une caisse, qui prendra bientôt la mer en direction de la France, nos cahiers et papiers griffonnés de longues heures d'études. Ce n'est pas sans un pincement au cœur, car nous avons rencontré à travers les murs de cette école de nombreux amis qui nous manqueront cruellement une fois partis. L'étude en elle-même (pour dire vrai) ne nous manquera pas tellement et même si notre japonais n'est pas encore parfait, nous ne voyions plus le bout de ces règles de grammaire et de ses kanji... Voilà donc une bonne chose de faite.



Vous avez pu voir mon apparition plutôt comique à télé japonaise sur mon mail précédent. Entre temps plusieurs autres petits jobs ont été réalisé, entre l'accompagnement de Ikko-san (véritable Jean-Paul Gautier du Japon)...



*aparté : je viens de m'apercevoir, en faisant une recherche sur le net de "qui peut bien être cet(te) IKKO" que les vidéos du fameux Talk Show se sont multipliées sur la toile nippone... malheureusement je n'arrive pas à récupérer les vidéos... voici donc les liens sur lesquels je suis tombé... ça m'a fait ma soirée d'hier (ben oui parfois je mets plusieurs jours à écrire mes messages >.< )

http://wedding.gyao.jp/news/data/20080912041/ (si des petits génies de l'informatique arrivent à télécharger cette vidéo, je suis preneur... je me suis cassé les dents dessus...)

*fin de l'aparté

... un nouveau drama où je figure comme chanteur Yougoslave... (oui, oui... moi aussi ça m'a surpris et j'ai trouvé ça très drôle jusqu'au moment où il a fallu chanter !), un clip-vidéo réalisé pour un groupe de j-pop nommé EXILE (un vrai plagiat de History de Michael Jackson) ou nous étions costumé comme soldat d'une armée plutôt rouge.
Bref un petit programme qui a surtout permis de redresser la barre financière quand les cours de français venaient à faire défaut à cause des vacances.



Et puis le plus important c'est que nous arrivons finalement à terme. La semaine prochaine nous prendrons la route direction Hokkaido, afin d'atteindre le point le plus au nord du Japon, soit la petite île de Rebun-Tô. Notre but est de prendre du plaisir. Notre budget ne nous permettant aucune autre manière d'approcher la chose (sinon je vous assure que nous serions dans des petits hôtels coquets tous les soirs), nous camperons la plupart du temps, et nous parcourerons les sentiers de montagne depuis l'île de Rebun et jusqu'au sud de Kyushu pendant deux mois et demi.
Nous avons décidé aussi d'inciter passivement les personnes que nous rencontrerons à nous héberger de la manière suivante :



Ce T-shirt que je porterai, indique que nous faisons le tour du Japon, Nihon mawaru.



Et celui-ci que portera Milena, est intéressant car il porte une ambiguité. Doko ni tomaru, soit Où dort-on ? mais aussi Où nous arrêterons-nous ? L'absence de Kanji au verbe tomaru joue sur les deux mots et nous a paru intéressant... mais peut-être que je m'égare...

Bref, les préparatifs, n'en finissent plus. Nous avons égaré mon vieux sac de 90L... comme si c'était possible de paumer un sac de cette taille là. La pluie n'arrête pas de tomber, il nous faudra donc de quoi nous protéger...

Le départ est pour samedi prochain 7h, et nous commencerons notre première escale à Aomori dans l'appartement d'une sympatique couchsurfeuse.